25450213
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Entête de l'Atelier de verre de Lachine, cours de vitrail et de verre d'art, Montréal

  Retour vers la page Trucs et tricheries 2015  
 

 Trucs et tricheries de Décembre 2015

Technique : La gravure au burin

    

Travail avec un burin, telle qu'appris dans les cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 

Gravure sur verre coloré, telle qu'apprise dans les cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 

Coloration de la gravure, telle qu'apprise dans les cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 

 
       
 

  Parmi toutes les gravures, chimiques et mécaniques, que vous pouvez exécuter sur le verre, la technique au burin est la plus facile et la plus polyvalente qui soit. De la ligne fine pour l’écriture au dépoli de petites surfaces, cet outil vous permettra de créer des motifs sur des objets, de rajouter des détails dans un vitrail et de signer vos œuvres.

  Tout support en verre peut être gravé, de la coupe à la bouteille de vin, de la vitre au verre à vitrail. Si les verres clairs donnent des traits délicats et les verres colorés rendent des résultats plus spectaculaires, les miroirs renvoient un effet décuplé assez captivant. Le bois et le plastique sont aussi des surfaces intéressantes à travailler.

  Il faut par contre s’assurer que l’épaisseur du verre, comme une coupe à vin, saura résister à l’action de gravure. De plus, porter une attention particulière aux bulles et aux textures qui pourraient compliquer le travail.   

  Plusieurs méthodes vous permettent de reproduire un motif sur la surface à graver, dépendant si elle est plane ou ronde : dessiner le motif à main levée avec un marqueur indélébile, coller le patron à l’arrière de la surface ou transférer le motif directement sur la surface à l’aide d’un papier carbone. Pensez aussi à graver sur le recto et le verso de la surface afin de donner des avant-plans et arrière-plans à vos motifs.

  Évidemment, la qualité de l’outil compte beaucoup pour un résultat efficace. Comme graveur, je recommande fortement le Dremel 300 dont la tête rotative et les vitesses variables permettent de bien contrôler le travail. Pour ce qui est des pierres interchangeables, celles au carbure sont fortement conseillées. Plus dispendieuses, elles sont résistantes au travail sur le verre et donnent des traits nets et sans écaillements. Si besoin est, assurez-vous d’avoir le bon mandrin qui s’ajuste à la tige de la pierre.

  Une fois votre travail terminé et nettoyé, vous pouvez laisser les gravures blanches ou y appliquer des couleurs afin de faire ressortir les traits : peintures, marqueurs indélébile, crayons de couleur, vernis à ongle... La rugosité de la gravure retenant bien les pigments, il suffit de barbouiller de couleur la surface complète et d’essuyer doucement. Un éclairage bien orienté viendra aussi donner du cachet à votre œuvre.

  Avec un graveur en main, il vous sera facile de personnaliser par une phrase ou un petit dessin les objets de verre que vous offrirez en cette période des fêtes. Vous désirez occuper un enfant ou un ado pendant ses vacances? Prêtez-lui votre graveur et vous serez surpris par sa dextérité et sa créativité!

   
         

Retour vers la page Trucs et tricheries