25450213

Entête de l'Atelier de verre de Lachine, cours de vitrail et de verre d'art, Montréal

 

     Retour vers la page des passionnés  
 

Passionnées de Juin 2016

Susana Cabrera et Marisol Kukovica

 

Susana Cabrera et Marisol Kukovica, participantes aux cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 Oeuvre au ruban de cuivre de Marisol Kukovica, participante aux cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 Abat-jour au ruban de cuivre de Susana Cabrera, participant aux cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 
       
 

 Fascinée par les magnifiques reflets de luminosités des œuvres de verre, Marisol a lancé l’invitation à sa mère, il y a trois ans, pour s’inscrire ensemble à un cours d’initiation au vitrail.

 Artiste dans l’âme, ses champs d’explorations côtoient depuis toujours les transparences, les différents matériaux et l’élaboration d’œuvres 3D. C’est donc sans hésiter que Susana a accepté l’invitation.

 Bien au-delà du plaisir de travailler leurs projets côte-à-côte à l’Atelier de verre de Lachine, leurs moments de complicité sur la route, loin des enfants, rendent cette activité mère-fille tellement agréable! Discuter des idées qu’elles désirent réaliser, se consulter sur les choix de couleurs, aller magasiner les verres, voilà du bonheur bien simple qui renforce les liens.

 Installée au Québec depuis 40 ans, Susana a gardé de l’Argentine son bel accent chantant. Professeur d’arts plastiques à la retraite, son temps est partagé entre sa famille qui occupe une place primordiale, son jardin et son espace de création installé chez elle. Parmi les techniques de travail du verre d’art, la baguette de plomb lui plaît beaucoup pour le mouvement des lignes et l’approche structurelle.

 Marisol la scientifique préfère la technique du ruban de cuivre qui demande plus de minutie et donne du dynamisme aux œuvres. Plusieurs projets lui trottent en tête, pour la plupart destinés à ses filles. En attendant d’installer son espace de travail à la maison, elle profite de l’atelier chez maman, leur donnant ainsi encore du temps pour placoter.

 Toute petite, Marisol a souvent vu sa maman en processus de réalisation de différents projets d’art. Aujourd’hui, par le travail du verre, c’est ensemble qu’elles partagent la passion de la création. Cet été, elles comptent bien aller visiter des ateliers et des boutiques pour en découvrir un peu plus sur le verre d’art.

 Dans le regard que chacune pose sur l’autre, on ressent l’amour, la complicité, ainsi qu’une touche d’admiration pour leurs parcours personnels. Deux approches créatives différentes, mais un plaisir commun de création.