25450213

Entête de l'Atelier de verre de Lachine, cours de vitrail et de verre d'art, Montréal

 

  Retour vers la page des Passionnés     
 

Passionné de Mai 2015

Raymond Vaillancourt

     
 

 C’est en admirant les œuvres des participants de l’Atelier de verre de Lachine, à l’exposition du Printemps culturel d’il y a trois ans, que Raymond s’est découvert une nouvelle passion. Oui, il a été charmé par les couleurs chatoyantes des vitraux et des projets en 3 dimensions. Mais c’est la diversité des techniques permettant de réaliser des œuvres aussi variées qui l’a amené à son premier cours d’initiation au vitrail.

 Pour ce machiniste qui aime travailler de ses mains, toutes les étapes de construction d’un projet lui plaisent, mais la soudure demeure sa technique de prédilection. De la conception à la finition, il aime voir un projet prendre forme, avancer, se concrétiser. Ses abat-jour et ses veilleuses décorent les chambres de ses petits-enfants.

 La retraite ne signifie pas pour Raymond le repos, bien au contraire! Rénovations sur sa maison, travaux sur son terrain, voyages, sculpture sur bois… un projet n’attend pas l’autre. L’an dernier, ce fut donc toute une épreuve pour cet homme actif de se savoir atteint d’une maladie des poumons. Dans le tourbillon de sa vie, il a dû apporter calme et détente, s’imposer des exercices de respirations, faire des choix d’activités, confier certains travaux de sa maison à autrui.

 Mais l’immobilisme, ce n’est pas pour lui. Bouger demeure une priorité! Il faut juste mieux gérer ses énergies, accepter d’être moins performant, comme au bowling où il n’a jamais cessé d’aller malgré sa maladie.  

 L’œuvre qu’il est présentement à réaliser sera pour lui. Cet arbre rabougri accroché aux rochers, ce paysage rude où l’on ne perçoit qu’un peu d’eau, ces couleurs chaudes, ces textures vibrantes lui rappellent les bords de mers du sud qu’il a admirées si souvent. Avant même d’avoir complété ce projet, fidèle à lui-même, Raymond rêve déjà à la prochaine œuvre, sur verre clair, probablement réalisée avec la technique des adhésifs.

 Monter un projet morceau par morceau, vivre au jour le jour, prioriser son bien-être, bâtir des projets… Ce qui comptera toujours pour Raymond : ne jamais arrêter de bouger.

 

Raymond Vaillancourt, passionné des cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 

Vitrail au ruban de cuivre de Raymond Vaillancourt, fabriqué dans les cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine

 

Abat-jour au ruban de cuivre de Raymond Vaillancourt, fabriqué dans les cours de vitrail et de verre d'art de l'Atelier de verre de Lachine