25450213

Entête de l'Atelier de verre de Lachine, cours de vitrail et de verre d'art, Montréal

 

  'Retour vers la page des Passionnés  
 

Passionné d'Octobre 2014

Bernard Marcoux

     
         
 

  Les yeux de Bernard brillent lorsqu’il parle du métier qu’il a exercé. Sa retraite, il l’a prise 2 ans après le moment où il était admissible. Dans son cas, enseigner toutes les matières et superviser les stages en insertion sociale et professionnelle auprès des ados, c’était une vocation! Le monde de l’éducation a perdu un grand sage.

  Bernard a bien tourné la page en appliquant pour lui-même la formule qu’il a inculquée aux autres : s’occuper de soi par le sport et la nature, passer du temps de qualité avec ses proches et se dépasser constamment. Objectif de vie : toujours voir la beauté du monde.

  Passionné par cette beauté dont il veut tirer le maximum par l’objectif de sa caméra, Bernard me parle longuement des techniques de photos. Le travail du verre, par contre, lui offre plus de défis par la difficulté qu’il a d’agencer les couleurs. C’est pourquoi il aime venir en atelier libre et voir les expositions afin de s’inspirer des différents projets des autres participants.

  Aventurier méticuleux, Bernard aime sortir des sentiers battus et prendre son temps : utiliser des grains pour la fusion, faire plusieurs cuissons et observer les résultats, étudier une forme pour la recréer … Et il n’hésite pas à partir à la découverte de nouvelles techniques afin d’alimenter sa créativité.

  Dans chaque projet qu’il a conçu, le plaisir était au rendez-vous. Surtout lorsqu’il est destiné à un être aimé, car pendant tout le processus de création et de conception, Bernard accorde ses pensées avec cette personne afin de lui offrir une œuvre unique et personnalisée. 

  Pour lui, chaque objet a sa beauté, que ce soit par ses formes, teintes, mouvements … L’œuvre finie, on la voit au début dans sa tête. Puis, on la perçoit partiellement  pendant le dessin, la sélection des techniques et des matériaux, la fabrication, jusqu’à la finalité où l’on admire le résultat des choix que l’on a faits. Pour Bernard, c’est le plus beau moment!

  Oui il faut se faire confiance, mais pour réussir on doit se sentir sécurisé : avoir un continuum dans sa démarche, prendre des notes, être bien ' coaché '. Il faut aussi accepter de faire des erreurs afin d’apprendre les bonnes techniques.

  Le monde du verre a gagné un grand sage!

 

  Voir le bébé de février 2013 'Idéogrammes fusionnés' de Bernard Marcoux

 

Bernard Marcoux, participant aux cours de vitrail de l'Atelier de verre de Lachine.Bernard Marcoux, participant aux cours de vitrail de l'Atelier de verre de Lachine.

 

Abat-jour au ruban de cuivre montée par Bernard Marcoux lors des cours de vitrail de l'Atelier de verre de LachineAbat-jour au ruban de cuivre montée par Bernard Marcoux lors des cours de vitrail de l'Atelier de verre de Lachine

 

Étoile au ruban de cuivre de Bernard MarcouxÉtoile au ruban de cuivre de Bernard Marcoux

 
       
  Vers le haut de la page